La géobiologie

La géobiologie est l’étude de l’influence de la terre sur le vivant

Géo = Terre

Bio = Vie

Logie = Science

 

Larousse 1930 : « Science qui étudie les rapports de l’évolution cosmique et géologique de la planète avec les conditions d’origine, de composition physicochimique et d’évolution de la matière vivante et des organismes qu’elle constitue. »

Les ondes électromagnétiques

En plus du rayonnement naturel de la Terre, il existe depuis peu d’autres rayonnements, artificiels, créés par l’Homme pour son confort technologique. Si l’humain s’est naturellement adapté aux influences cosmotelluriques, il n’est, en revanche, pas fait pour supporter la présence continue des ondes électromagnétiques. L’électricité, Wifi, ondes téléphoniques, entre autres, mettent l’être humain dans un inconfort permanent. Certaines personnes en déclenchent des allergies, qui à terme, se transforment en maladies graves.

En détail, les effets liés aux ondes (cliquez pour en savoir plus) :

Le rayonnement naturel de la Terre

Le rayonnement cosmique

rayonnement cosmique1La terre est bombardée en permanence par des rayons cosmiques, porteur d’une énergie allant de 1 million à 100 milliards d’électronvolts. Ces particules sont arrêtées par différents boucliers dans l’atmosphère.  Ainsi, la majeure partie du rayonnement cosmique qui parvient jusqu’à nous est une énergie vitale nourricière pour les êtres vivants sur notre planète.

Le rayonnement tellurique

Mathieu Veyron, géobiologue spécialiste en hygiène électromagnétique. Etude de terrain, maisons, locaux professionnels, vignes et chais, écuries. Mesure des champs électromagnétiques et hyperfréquences. Détection d’eaux souterraines, failles, réseaux telluriques. Conseils, formations, stages.Ce rayonnement nourricier qui émane du sol véhicule une multitude d’ions négatifs attirés par le rayonnement cosmique positif. Le manteau de la terre est composé de 2800 km d’épaisseur de roche en fusion, bouillonnant sous l’écorce terrestre à quelques dizaines de kilomètres de profondeur. L’écorce terrestre, non étanche, constitue moins de 1 % du rayon de la planète. Certaines composantes du rayonnement tellurique peuvent nous agresser. Il s’agit en particulier des neutrons thermiques et du rayonnement gamma que l’on détecte principalement à la verticale des cours d’eau souterrains, des discontinuités du sous-sol et des failles.

L’énergie cosmo-tellurique

Prendre conscience de l'influence des ondes électromagnétiques sur l'organisme, appliquer des gestes simples pour améliorer le bien-être au quotidien.Située à l’interface entre la croûte terrestre et l’exosphère cosmique, notre biosphère se comporte comme une bulle entourant le globe, dynamisée par deux sources d’énergie, dont les valeurs résiduelles sont le résulta d’une filtration très sélective :

  • L’énergie cosmique provient du soleil, des étoiles, et de la lune 
  • L’énergie tellurique provient du centre de la terre et de la croûte terrestre

Le rayonnement cosmo-tellurique

Prendre conscience de l'influence des ondes électromagnétiques sur l'organisme, appliquer des gestes simples pour améliorer le bien-être au quotidien.

Lorsqu’ils se complètent et s’équilibrent, les champs cosmo-telluriques sont bénéfiques. Ils chargent l’air que nous respirons et alimentent notre vitalité. Les ions négatifs du sous-sols montent « au détail » et retourneront plus tard « en vrac » vers le sol en formant la foudre. C’est à travers les 2000 éclairs qui frappent à chaque seconde le globe terrestre que les électrons retournent à la terre.

Sceau de Salomon ou Hexagramme : symbole du cosmo-tellurisme, il associe le triangle noir du ciel avec le triangle blanc de la terre.

Influence sur le vivant

Les rayonnements naturels qui nous entourent peuvent causer des nuisances sur l’habitat, avec des conséquences notamment sur la santé et le sommeil.

Ces nuisances ont différentes origines (cliquez pour en savoir plus) :